• Homepage
  • PresseVDA
  • 03/16/2015 - 18:06 - Aujourd’hui, remise des prix du XXIe Concours littéraire René Willien

03/16/2015 - 18:06 - Aujourd’hui, remise des prix du XXIe Concours littéraire René Willien

Indietro

Aujourd’hui, lundi 16 mars, dans l’après-midi, la salle des manifestations du Palais régional d’Aoste a accueilli la cérémonie de remise des prix de la XXIe édition du Concours littéraire René Willien, initiative soutenue par l’Administration régionale dans le but de mettre en lumière les œuvres et les auteurs qui contribuent à accroître la connaissance de la Vallée d’Aoste, de son histoire, de ses traditions et de son territoire.

Les lauréats ont été félicités par le Président de la Région Augusto Rollandin, l’Assesseur à l’éducation et à la culture Emily Rini et le représentant du Centre culturel René Willien Roberto Willien, qui leur ont remis un parchemin.

Ce sont l’Imprimerie Duc et les auteurs Claudine Remacle et Danilo Marco qui ont reçu cette année le premier prix, pour leur ouvrage Architecture de bois au Val d’Aoste (XIVe-XXe siècle). Le jury a ainsi motivé son choix : « Il s’agit d’un travail de recherche d’une grande envergure, d’un instrument incontournable d’étude de notre histoire, de support pour l’aménagement du territoire de nos communautés, de valorisation de rares témoignages de la vie populaire, notamment du Moyen Age, dans notre pays. La présentation entièrement bilingue, l’aspect éditorial riche et élégant, la contribution à la connaissance du patrimoine culturel valdôtain en font un ouvrage illustrant parfaitement les objectifs du Prix René Willien ».

Le deuxième prix couronne un remarquable ouvrage dédié à un personnage clé de l’histoire contemporaine de la Vallée d’Aoste, Federico Chabod. Lo storico, il politico, l’alpinista, écrit par Antonella Dallou et édité par Le Château. Le jury a considéré que « à la suite d’une recherche minutieuse autant que rigoureuse, l’auteur a établi la biographie la mieux documentée jusqu’à présent de l’un des Valdôtains les plus illustres. Soutenu par un riche apparat iconographique, l’ouvrage éclaire les différents aspects de la personnalité de Federico Chabod, qui a été à la fois un historien de renom, un homme politique marquant et un alpiniste passionné. »

Le troisième prix a été décerné à un ouvrage collectif, Saint-Vincent. La vita di una comunità valdostana, réalisé sous la direction de Joseph-Gabriel Rivolin et publié par la Tipografia Valdostana, qui « s’insère dans la mosaïque des monographies sur les communautés valdôtaines, en lui apportant une tesselle des plus remarquables, grâce à l’engagement des experts auxquels a été confié l’approfondissement des différents domaines, allant de la géographie aux sciences, de l’histoire à l’économie, ainsi que de l’habitat à la société et à la culture ».

Comme l’a annoncé le Président Rollandin lors de son intervention, « parmi ces ouvrages, nous avons voulu cette année distinguer par une mention spéciale Fede, arte e storia, le dernier livre de Marco Gal, un écrivain qui nous a malheureusement quittés cette année, après avoir travaillé jusqu’au bout, malgré ses souffrances physiques et morales, pour conclure les recherches qu’il a menées pendant de longues années sur l’histoire et les traditions de son pays, Gressan. »

« Marco Gal compte parmi les plus importants poètes en langue francoprovençale – a ajouté le Président – et son nom restera gravé dans l’histoire littéraire de notre région, tout comme celui d’un autre éminent auteur valdôtain de langue française, disparu lui aussi récemment, Pierre Lexert. À ces deux illustres représentants de la culture valdôtaine, nous voulons dédier aujourd’hui un souvenir reconnaissant et ému, en rappelant non seulement leurs œuvres et leur apport considérable à notre patrimoine de connaissances, mais aussi leurs personnalités : des hommes dignes, fiers et animés par une profonde passion, ainsi que par un immense amour pour leur pays ».

En s’adressant aux lauréats ainsi qu’au public présent, l’Assesseur Rini a dit «je tiens à féliciter les auteurs de ces excellents travaux, qui ont amplement mérité d’être récompensés, mais également à complimenter tous les autres auteurs et éditeurs ayant participé au concours, auxquels j’adresse mes remerciements sincères et personnels pour leur contribution à l’épanouissement de notre littérature régionale. »

« Car ce patrimoine croissant nous enrichit et, en nous permettant de connaître à fond les caractères saillants de notre pays, il renforce notre sentiment d’appartenance et notre sens de la communauté : des valeurs d’autant plus importantes que notre monde se fait de plus en plus globalisé et impersonnel. » Et elle a conclu « pour nous tous, mais surtout pour les nouvelles générations, une identité consciente et des racines bien ancrées sont des dons précieux pour faire face à l’évolution et relever avec courage les défis de l’avenir. »

La remise des prix du Concours René Willien a été l’un des premiers rendez-vous des Journées de la francophonie en Vallée d’Aoste, dont le programme se poursuit tout au long de la semaine avec un riche éventail d’activités (à consulter sur la page d’accueil du site de la Région www.regione.vda.it).


0204
CD

Source : Présidence de la Région – Bureau de presse – Région autonome Vallée d’Aoste



Indietro