• Homepage
  • PresseVDA
  • 03/10/2010 - 18:17 - Le programme des Journées de la Francophonie 2010 a été presenté aujourd’hui

03/10/2010 - 18:17 - Le programme des Journées de la Francophonie 2010 a été presenté aujourd’hui

Indietro

Cet après-midi, mercredi 10 mars 2010, dans la petite Salle des manifestations du Palais régional, s’est déroulée la conférence de presse de présentation des initiatives organisées en Vallée d’Aoste pour fêter les Journées de la Francophonie, qui auront lieu du 15 au 25 mars prochain.
Le programme des manifestations – qui prévoit des conférences, des films, des pièces théâtrales, des expositions et des animations et s’adresse à un public varié, en réservant une attention particulière aux jeunes – est issu de l’étroite collaboration entre plusieurs sujets, coordonnés par la Présidence de la Région et l’Assessorat de la culture et de l’éducation : la Commune d’Aoste, l’Alliance française de la Vallée d’Aoste, le Bureau de coopération linguistique et artistique de l’Ambassade de France en Italie auprès de la Région, l’Université de la Vallée d’Aoste et la Communauté française de Belgique.
Lors de la conférence de presse, les différentes initiatives ont été illustrées par le président de la Région, Augusto Rollandin, l’assesseur régional à l’éducation et à la culture, Laurent Viérin, le vice-syndic de la Ville d’Aoste, Marino Guglielminotti-Gaiet, et le président de l’Alliance Française de la Vallée d’Aoste, Raphaël Bixhain.
Le 20 mars de chaque année, les francophones de tous les continents célèbrent la Journée internationale de la Francophonie, une journée dédiée à la langue française qui unit 200 millions de locuteurs dans le monde entier. Il s’agit là d’une occasion de se rassembler autour d’une langue commune, mais aussi d’affirmer ces valeurs de solidarité et de promotion de la diversité culturelle et linguistique qui sont les principes fondateurs de la Francophonie. Pour la Vallée d’Aoste, c’est le moment de réitérer son appartenance à cette grande communauté et de valoriser sa langue maternelle.
La date du 20 mars a été choisie en commémoration de la signature, en 1970 à Niamey (Niger), du traité portant création de l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT), devenue aujourd’hui l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

« Cette année aussi – a affirmé le Président Augusto Rollandin - la Vallée d’Aoste veut être présente au rendez-vous du 20 mars, une fête célébrée dans le monde entier, pour réaffirmer son attachement et son engagement pour la langue française, ainsi que le particularisme culturel et linguistique de notre région. Il s’agit d’ailleurs d’un engagement que nous déployons tout au long de l’année, au sein des institutions, dans le milieu scolaire, dans la vie culturelle comme dans la communication et que nous espérons d’ailleurs développer avec le passage au numérique. La Journée de la Francophonie nous aide aussi à nous rappeler l’importance de l’effort déployé par tant de Valdôtains au cours de l’histoire pour que nous puissions, aujourd’hui, bénéficier de ce patrimoine ».

« Le français est pour nous une richesse, l’affirmation de notre civilisation, un élément qui nous rattache à notre histoire aussi bien qu’une possibilité d’ouverture - a souligné l’Assesseur Laurent Viérin. - Dans l’esprit de la mise en valeur de nos « particularités universelles », après Maurice Garin en 2009, le personnage central du programme de cette année sera Joseph Bréan, dont nous célébrons le centenaire de la naissance. Le grand nombre d’élèves – plus de 3000 – qui ont adhéré aux initiatives organisées dans différentes localités de la Région pour rappeler cet illustre Valdôtain démontre bien le profond intérêt qu’il suscite. Le programme de ces Journées s’étendra sur tout le territoire de la région par le biais, entre autres, des initiatives organisées par le Système valdôtain des bibliothèques ».

« Plusieurs raisons ont poussé la Ville d’Aoste à soutenir cette initiative – a conclu le Vice-syndic, Marino Guglielminotti-Gaiet.- Il y a, avant tout, le fait que le bilinguisme ne représente pas seulement une particularité de notre autonomie spéciale, mais également une « valeur ajoutée » pour le patrimoine culturel de tout Valdôtain. Ensuite, nous sommes persuadés que des actions de valorisation de la francophonie doivent concerner Aoste, où se situe une partie consistante de la population scolaire de notre région, car nous sommes convaincus que les jeunes sont porteurs d’une sensibilité intéressante en matière de culture ».

A partir du lundi 15 mars et jusqu’au mercredi 25 mars, date de clôture du programme, le drapeau de la Francophonie flottera donc devant le Palais régional. C’est Monsieur Abdou Diouf, secrétaire général de l’OIF, qui a souhaité que ce drapeau soit hissé sur toutes les maisons communales et sur les édifices abritant les structures officielles des régions et des institutions francophones, à l’occasion des célébrations du 20 mars.
L’emblème, qui représente cinq arcs de couleurs différentes formant un cercle sur un fond blanc, évoque la collaboration, la diversité des drapeaux des Etats et des gouvernements de la grande famille francophone, ainsi que les cinq continents auxquels ceux-ci appartiennent.

0264
cd
Source: Présidence de la Région - Bureau de Presse Région Autonome Vallée d’Aoste



Indietro